Révision du programme de Sciences humaines

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) a présenté le projet d’actualisation du programme de Sciences humaines le vendredi 3 mai dernier au comité d’enseignantes et d’enseignants.

La FNEEQ a contacté le Ministère pour lui indiquer ses préoccupations et ses positions concernant notamment l’échéancier et la forme de la consultation prévue, le maintien du caractère national du DEC en Sciences humaines, la mobilité étudiante, la reconnaissance des préalables universitaires et l’impact sur les disciplines, dont mathématiques. Elle a fait des représentations pour qu’une période de consultation soit étendue au-delà de la session d’automne pour permettre à toutes les personnes et groupes concernés d’analyser en profondeur les effets des changements apportés au programme, entre autres ceux sur les différentes disciplines. Sur ce point, toutefois, le Ministère a informé les collèges que la consultation ministérielle se tiendra jusqu’au 1er novembre 2019.

L’équipe du regroupement cégep a analysé des différentes conséquences de cette révision de programme et les résultats ont été présentés lors d’une rencontre nationale le 30 août 2019. Cette rencontre réunissait des délégué-es syndicaux et des enseignantes et des enseignants représentatifs de l’ensemble des profs concernés par la révision du programme de Sciences humaines.

Pour consulter la déclaration commune adoptée le 30 août dernier, cliquez ici.

Pour voir les impacts de cette révision, cliquez ici.

Révision du programme de Sciences de la nature

En février dernier, le service de la formation préuniversitaire et de l’enseignement privé du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a lancé une consultation de tous les collèges en proposant une structure complètement différente pour le programme préuniversitaire en Sciences de la nature. Résultat d’une démarche au mieux questionnable, la proposition sur la table ouvre la porte à des dérives majeures qui mettent en péril une formation dont la qualité est avérée depuis plusieurs décennies.

Pour lire la suite, cliquez ici.

Pour consulter et télécharger le dépliant version française et version anglaise.

 

Modifications au RREC – Choisir entre flexibilité et cohésion

FINA macaron ss découpeContexte

Dans le cadre des consultations ministérielles qui visent, entre autres, à instaurer un Conseil des collèges, le gouvernement envisage de modifier le Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) afin de donner plus de «flexibilité» et d’«autonomie» aux collèges sur la formation et la diplomation. Les délégué-es du regroupement cégep de la FNEEQ s’y opposent et souhaitent préserver le caractère national des programmes et des diplômes.

Commentaires de la CSN

Objectif

Empêcher le gouvernement de saborder les diplômes nationaux: faire connaître nos revendications ainsi que nos objections aux modifications envisagées par le gouvernement.

Pour consultation et téléchargement: