Une fin de session sur les chapeaux de roue et un redémarrage encore incertain à l’automne

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) souligne à grands traits le mérite des personnels des établissements d’enseignement, du primaire à l’université, qui ont su réagir promptement et s’organiser avec brio pour pallier la valse-hésitation printanière du ministre Jean-François Roberge. Dans l’urgence, les enseignantes et les enseignants ont assumé énormément d’heures…