La direction du Cégep de Lévis-Lauzon condamnée pour harcèlement et représailles.

« Charge disciplinaire brutale », « ton acrimonieux », « menaces », « exercice abusif du droit de gérance », « climat néfaste », propos à teneur « attentatoire », « atteintes à la dignité », « force de frappe », c’est en ces termes que la juge Myriam Bédard du Tribunal administratif du travail (TAT) condamne le Cégep Lévis-Lauzon à payer d’importants dommages moraux et punitifs pour avoir toléré et…