Trois syndicats quittent le comité de lutte contre les violences sexuelles de l’UQO

Les syndicats représentant les chargés de cours, les professeurs et les étudiants salariés de l’UQO ont décidé de retirer leurs représentantes au Comité consultatif pour une communauté exempte de harcèlement, de violence et d’agression à caractère sexuel. Plusieurs éléments sont reprochés à l’UQO dans sa gestion de ce comité dont le manque de transparence quant…