Adresse aux étudiantes et aux étudiants

Cette rentrée scolaire au Québec revêt un caractère historique puisqu’elle force le retour en classe de milliers d’étudiantes et d’étudiants sous la contrainte d’une loi spéciale. Nous considérons que cette loi coercitive est abusive, antidémocratique et brime de façon grave la liberté d’expression, de manifestation et d’association.