De bonnes nouvelles au Collège LaSalle

Collège LaSalle - 2006-11-07 017

Après des mois de négociation ardue, l’exécutif syndical du Collège LaSalle décidait d’une action de visibilité, soit le port d’une épinglette. La partie patronale a alors réagi en déposant des mesures disciplinaires et en imposant des suspensions à celles et à ceux qui avaient manifesté leur appui au comité de négociation. Ces derniers, à leur tour, déposaient une plainte en 15 contre l’employeur, c’est-à-dire une plainte pour représailles à l’endroit d’une personne exerçant, en toute légitimité, une activité syndicale. Puis, la distribution et la diffusion d’un tract concernant la réaction patronale au port de l’épinglette eut pour conséquence le dépôt d’un grief patronal. De son côté, le syndicat déposait également des griefs. Bref, les relations étaient tendues et, il va s’en dire, les négociations, fort peu productives.