Le gouvernement du Québec ignore les besoins des enseignantes et des enseignants de cégep

page 1 dépliant - craieDemain matin, les professeurs de tous les cégeps manifesteront leur indignation face à la décision du gouvernement du Québec de ne donner officiellement aucune somme d’argent, en provenance des transferts fédéraux, à l’enseignement proprement dit. Le ministère a accordé aux cégeps 40 % de ces montants reçus au titre de l’enseignement supérieur, tel que le réclamaient les différents intervenants du milieu collégial. Mais le gouvernement Charest a décidé qu’il n’y aurait, à même ces enveloppes, aucune somme pour soutenir la tâche inhérente des enseignantes et des enseignants c’est-à-dire la préparation, la prestation, l’encadrement et l’évaluation.

Des lignes de piquetage seront dressées demain matin devant tous les collèges. Une lettre ouverte adressée à madame Courchesne et signée par un peu plus de 9000 enseignantes et enseignants de cégep, dénonçant les décisions de son ministère en regard des transferts fédéraux, sera distribuée aux étudiantes et aux étudiants.

Pour accéder au contenu de la lettre ouverte transmise à Michelle Courchesne et appuyée par 9 023 enseignantes et enseignants