Le Conseil supérieur de l’éducation répond à la FNEEQ

Dans son dernier avis intitulé Des acquis à préserver et des défis à relever pour les universités québécoises, le Conseil supérieur de l’éducation dresse un portrait de la situation actuelle dans les universités et des perspectives de développement. La FNEEQ avait fortement réagi à cet avis, notamment sur le lien entre le risque d’affaiblissement de la qualité de l’enseignement et la présence des chargées et chargés de cours. Elle s’était également étonnée du fait qu’elle n’avait pas été consultée, même si elle représente plus de 8 000 chargées et chargés de cours qui assument environ 50 % de l’enseignement au premier cycle.