Le coût réel de la sécurité d’emploi dans les cégeps correspond seulement à 4% du nombre de profs mis en disponibilité

Le coût de la protection salariale de la sécurité d’emploi pour les 210 personnes enseignantes mises en disponibilité en mai 2007 correspond au salaire de 8,56 ETC (équivalent temps complet), douze mois plus tard. C’est ce qui ressort d’une étude produite par la FNEEQ et qui fut présentée lors de la dernière réunion du regroupement cégep le 27 mai dernier. La FNEEQ produit un tel bilan de la réalité de la sécurité d’emploi depuis maintenant plus de 20 ans. Et, à nouveau, l’étude confirme que la plupart des personnes mises en disponibilité dans le réseau ne sont pas simplement à la charge du gouvernement.

La FNEEQ défend la qualité de la formation pour tous

Invitée à titre d’intervenante politique, la FNEEQ a participé les 29 et 30 mai derniers au colloque de l’ACDEAULF ayant pour thème La formation universitaire hors des campus principaux : bilan, enjeux et perspectives. Claire Tremblay, déléguée à la coordination du Regroupement université, y a expliqué la contribution des chargées et chargés de cours à la mission des universités sur l’ensemble du territoire québécois, en insistant sur les défis liés au maintien de la qualité de la formation.