La FNEEQ s’étonne du déni du rôle des chargées et chargés de cours universitaires

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) accueille avec étonnement l’avis rendu public par le Conseil supérieur de l’éducation, le 6 mai dernier, intitulé Des acquis à préserver et des défis à relever pour les universités québécoises. En effet, même si elle ne peut que souscrire à la réaffirmation de la mission universitaire qui s’articule autour des activités de formation, de recherche et de services à la collectivité, la FNEEQ relève dans cet avis des lacunes importantes concernant l’appréciation du rôle des chargées et chargés de cours dans les universités québécoises.