Le collège ne sera pas en mesure d’ouvrir le programme

SPPCEMC’est maintenant officiel,  le collège Édouard-Montpetit (CEM) ne sera pas en mesure d’ouvrir le programme en anglais de « Maintenance d’aéronefs » à l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) en septembre 2008, compte tenu du peu d’inscriptions. À la réunion du comité des relations de travail du 18 mars, le Collège a informé le syndicat que seulement 25 demandes d’admission ont été reçues pour ce programme. De plus, deux demandes étaient irrecevables en vertu des critères fixés par le Conseil d’administration du 12 juin 2007, notamment le fait que les étudiants devaient provenir exclusivement d’institutions anglophones. Le CA avait fixé à 30 le nombre minimal d’étudiants pour être en mesure d’ouvrir le programme. Dans sa lettre autorisant le projet le 7 décembre 2007, la ministre Michelle Courchesne avait, quant à elle, statué que ce nombre était un maximum. On note parallèlement une remontée spectaculaire des demandes dans les programmes réguliers de l’ÉNA en français.