Par David Tacium, du Collège Édouard-Montpetit

Irkar me dit que de nouvelles coupures budgétaires fédérales laissent le projet des sans-abris indigènes urbains dans le pétrin. Que cela démentit encore une fois les prétentions des Conservateurs à améliorer la qualité de vie des autochtones. Irkar prédit la poursuite en 2008 de journées pancanadiennes d’action ainsi que d’autres actes de perturbation comme le blocage de chemins de fer et de ponts.