Espace conjoint en appui à la campagne de la TPU

Suite à une décision des organisations membres de la Table des partenaires universitaires à cet effet, la FP et la FNEEQ, toutes deux affiliées à la CSN, ont convenu de mettre en place un espace web en appui à la campagne de la Table des partenaires universitaires sur la gouvernance. On trouvera non seulement les actions et déclarations communes de la TPU, mais aussi les prises de position des organisations membres de la TPU sur le sujet.


Déclaration commune des membres du Regroupement des associations et des syndicats de l’Université Laval (RASUL)

Le jeudi 7 mai 2009 – Lors d’une réunion spéciale, tenue le lundi 4 mai à l’Université Laval, les membres du Regroupement des associations et des syndicats de l’Université Laval (RASUL), représentant plus de 50 000 personnes travaillant ou étudiant à l’Université Laval, ont adopté à l’unanimité une position commune concernant le projet de loi sur la gouvernance des universités déposé à l’automne dernier par la ministre de l’Éducation du Loisir et du Sport, Mme Michelle Courchesne.

Pour atteindre le communiqué complet


Intervention de Marie Blais lors du débat sur la gouvernance des universités à l’UQAM

Pour le meilleur ou pour le pire ?

Montréal – le vendredi 27 février 2009. À l’initiative de l’Intersyndicale de l’UQAM (SÉTUE, SEUQAM, SPUQ, SCCUQ) et à l’occasion de la deuxième journée de grève des membres du SPUQ (FP-CSN), un important débat s’est tenu sur le projet de modifications de la gouvernance des universités, tel que le présente le projet de loi déposé par la ministre de l’Éducation, madame Courchesne, en octobre dernier. Ce débat réunissait d’une part, Gilles Gagné, professeur de l’Université Laval, et Marie Blais, chargée de cours à l’UQAM et vice-présidente de la FNEEQ (CSN), ainsi que les experts en gouvernance, d’autre part, soit messieurs Jean-Marie Toulouse et Yvan Allaire. L’importance du débat ne tenait pas seulement aux nombres de personnes participantes en provenance du milieu et des syndicats, mais aussi au contenu des échanges, alors que les experts en gouvernance était en mode défensif, comme en témoigne le reportage de Claire-André Cauchy dans le journal Le Devoir, du lendemain. Nous publions ici le contenu de la présentation de Marie Blais.

Pour atteindre la présentation de Marie Blais


Pour une gouvernance universitaire axée sur la collégialité

Les chargées et chargés de cours unissent leurs voix

Dans la foulée de la déclaration de la Table des partenaires universitaires, treize syndicats de chargées et chargés de cours ont uni leurs voix pour réclamer un renforcement de la collégialité dans le mode de gestion des universités. Ils ont publié à cet effet une publicité dans le journal Le Devoir du vendredi 7 novembre 2008. Cliquez ici pour en prendre connaissance.


Gouvernance des établissements postsecondaires

La FP, la FEESP et la FNEEQ considèrent inacceptable la réduction du poids des membres de l’interne au sein des CA

Le vendredi 31 octobre 2008 – À la suite d’une rencontre convoquée hier, en fin de journée, par le ministère de l’Education, du Loisir et du Sport (MELS) avec les responsables des organisations syndicales nationales dans les établissements postsecondaires, la Fédération des professionnèles (FP), la Fédération des employées et des employés de services publics (FEESP) et la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ), toutes trois affiliées à la CSN, tiennent à exprimer leurs vives appréhensions quant aux orientations prises concernant la gouvernance des établissements postsecondaires.

Pour en savoir plus et prendre connaissance du communiqué complet


Pour une bonne gouvernance universitaire

Déclaration des professeurs et professeures d’universités, publiée dans le journal Le Devoir le 30 octobre 2008.

Le jeudi 30 octobre 2008 – Pendant que Michèle Courchesne déposait son projet de loi en matière de gouvernance, l’ensemble des organisations syndicales, non affiliées ou affiliées à la FQPPU et à la FP-CSN, faisaient paraître dans le journal Le Devoir une déclaration intitulée Pour une bonne gouvernance universitaire.

Pour prendre connaissance de la déclaration


Les partenaires universitaires prennent position

Le 28 février 2008 – Dans une déclaration convenue le 28 février 2008, la Table des partenaires universitaires, composée d’organisations syndicales et étudiantes, s’insurge contre la vision réductrice de la gouvernance universitaire adoptée dans le rapport du Groupe de travail sur la gouvernance des universités du Québec. Elle rejette cette vision qui ne respecte ni l’histoire, la culture, les traditions et les valeurs universitaires, ni la diversité des établissements du réseau québécois. Elle affirme que la prise de décisions dans les universités doit donner la primauté aux finalités académiques. On peut prendre connaissance ici de la Déclaration sur la gouvernance universitaire .


Pour une gouvernance transparente axée sur la collégialité – Regroupement université de la FNEEQ

Le 21 février 2008 – Lors de sa rencontre d’hier, le Regroupement université de la FNEEQ, qui réunit les représentantes et les représentants des syndicats de chargés-es de cours universitaires affiliés à la FNEEQ, a entendu un rapport des travaux du comité formé par le regroupement sur la question de la gouvernance des universités. Suite à la discussion, le rapport a été adopté par le regroupement. Le comité exécutif de la FNEEQ a fait sienne la position du Regroupement à sa réunion du 3 mars dernier. La préservation de la collégialité dans le processus décisionnel, la transparence et la reddition de comptes constituent les éléments centraux de cette position. Il est prévu que cette question soit à l’ordre du jour des prochaines instances de la Fédération, notamment le Bureau fédéral du 20 mars prochain.

  • En décembre 2006, l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques (IGOPP) a mis sur pied un groupe de travail qui avait pour mandat de proposer des principes de gouvernan ce pour les universités québécoises.
  • En septembre 2007, le groupe de travail a publié un rapport indiquant douze principes en vue d’a ssurer, selon ce groupe, une saine gouvernance pour les établissements universitaires du Québec. Par ailleurs, deux études ont complété les conclusions de ce groupe de travail.
  • En décembre 2007, la ministre de l’Éducation, Mme Courchesne, a demandé aux conseils d’a dministration des universités québécoises d’examiner leur gestion à la lumière de ces principes et de lui soumettre un avis.

Pour en savoir plus et prendre connaissance du texte Pour une gouvernance transparente axée sur la collégialité .


Documents des autres membres de la TPU et références sur la gouvernance

Conseil provincial du secteur universitaire (SCFP-FTQ) – Vers une université par et pour le privé ? Montréal, 13 février 2008

Fédération du personnel professionnel des universités et de la recherche – Déclaration de la FPPU

Fédération québécoise des professeures et des professeurs d’université – Commentaire de la FQPPU au Rapport sur la gouvernance des universités du Québec publié par le Groupe de travail sur la gouvernance des universités du Québec de l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques (IGOPP) – 16 octobre 2007

Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques, Rapport du Groupe de travail sur la gouvernance des universités du Québec , Montréal, septembre 2007

Projet de loi 107 : Loi modifiant la Loi sur les établissements d’enseignement de niveau universitaire et la Loi sur l’Université du Québec en matière de gouvernance, 30 octobre 2008.