Le budget Leitão, une vision à courte vue de l’éducation

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) apprécie que le ministre des Finances Carlos Leitão accepte enfin de délier les cordons de sa bourse pour accroître les dépenses du ministère de l’Éducation et de l’enseignement supérieur. La FNEEQ-CSN tient cependant à rappeler que ce n’est pas à la hauteur des sacrifices…

Rapports en enseignement supérieur: la ministre Hélène David doit miser sur les consensus

  La CSN juge inacceptables plusieurs recommandations des rapports sur les consultations portant sur un Conseil des universités du Québec, un Conseil des collèges du Québec, une Commission mixte de l’enseignement supérieur et des modifications au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC). Si la ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Hélène David, affirmait vouloir…

Ça suffit : le SCCC-UQO refuse unanimement les offres patronales

Réunis en Assemblée générale extraordinaire le 6 mars 2017, les membres du Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec en Outaouais ont refusé unanimement les offres patronales. Ces demandes constituent un recul majeur aux conditions de travail des personnes chargées de cours. Par ailleurs, l’Assemblée générale a adopté une résolution afin d’exercer des…

Les chargées et chargés de cours de l’UQAM rejettent l’offre finale patronale

Les chargées et chargés de cours de l’UQAM rejettent l’offre finale de l’employeur et se donnent une banque de cinq jours de grève Les chargées et chargés de cours de l’UQAM ont rejeté à 96,5% l’offre finale de l’employeur, vendredi après-midi en assemblée générale, et 86% des membres présents ont voté en faveur d’une banque…

La FNEEQ-CSN souligne la Semaine des professionnelles et professionnels de l’éducation

À l’occasion de la Semaine des professionnelles et professionnels de l’éducation, la FNEEQ tient à saluer le travail que fait le personnel professionnel à tous les ordres d’enseignement. L’implication de ces travailleuses et de ces travailleurs contribue à la vitalité de nos institutions d’enseignement. Profil de la FNEEQ La Fédération nationale des enseignantes et des…

Pour que la création d’un Conseil des universités du Québec ne tourne pas en histoire d’horreur

Des organisations syndicales et étudiantes s’entendent sur huit grands consensus devant guider la création d’un Conseil des universités du Québec (CUQ), considérant que le contenu du document de consultation de la ministre de l’Enseignement supérieur, Madame Hélène David, ne répond pas à leurs attentes. Les signataires souhaitent la création d’un organisme public et indépendant dont…

Après les compressions en éducation, Québec réinvestit dans la compétition entre les universités!

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) est surprise de la promesse du gouvernement provincial d’investir 94 millions$ dans la construction d’un nouvel édifice des HEC au centre-ville de Montréal. Pour la Fédération, cette somme aurait dû servir à combler les problèmes d’accessibilité accentués par les mesures d’austérité imposées depuis plusieurs…

La FNEEQ-CSN souhaite participer à la réflexion qui vise à lutter contre les violences à caractère sexuel

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) salue la démarche annoncée par la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, qui vise à lutter contre les violences à caractère sexuel dans les établissements collégiaux et universitaires. La FNEEQ souhaite contribuer à la réflexion collective en participant, elle aussi, à la rencontre nationale…

L’UQAM préfère le béton armé et des chargées et chargés de cours précaires et éjectables

Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM (SCCUQ) dénonce que l’employeur maintient ses membres dans un état de précarité et sur un siège éjectable, une situation qui sert bien la direction. «L’UQAM verse plus de 7 millions de dollars par année pour des agents de sécurité, l’équivalent de 18% de la masse…

Valorisons les enseignantes et les enseignants, améliorons leur statut professionnel

Le 5 octobre est la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants. Cette année, le thème souligne la nécessité de soutenir et de motiver les enseignantes et les enseignants en leur donnant des conditions de travail favorisant un enseignement de qualité. Pour la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), la situation…

La CSN commente l’annonce de consultations sur l’implantation de nouvelles institutions en enseignement supérieur

Hier, lundi, la ministre de l’Enseignement supérieur annonçait des consultations sur l’implantation d’un Conseil des universités du Québec et d’un Conseil des collèges du Québec, consultations qui seront menées par MM. Claude Corbo et Guy Demers. La ministre Hélène David les a également mandatés afin de déterminer les paramètres d’une Commission mixte de l’enseignement collégial…

Entente de solidarité – mai 2016

Réunis à Gatineau les 12 et 13 mai 2016, les syndicats du regroupement université ont marqué le début d’un nouveau cycle de négociation coordonnée par la signature d’une entente de solidarité. Cette entente, signée par onze syndicats de chargé-es de cours, prévoit notamment les mécanismes de concertation des syndicats, autant sur le plan de la négociation…

Pourquoi seuls les recteurs accueillent favorablement le budget Leitão?

Les membres de la Table des partenaires universitaires (TPU), qui exigent un réinvestissement urgent pour soutenir la réalisation des missions universitaires, constatent encore une fois qu’ils ne sont pas entendus. «Lorsque l’on observe les effets délétères des trois derniers budgets du gouvernement du Québec, on constate que le manque de vision du gouvernement semble céder…

Déclaration des chargées et chargés de cours des universités québécoises

Les effets néfastes du désinvestissement du gouvernement du Québec dans l’enseignement, la recherche et la création dans les universités se traduisent par une dégradation marquée des conditions d’études et de travail, la diminution de l’offre de cours, l’augmentation du nombre d’étudiantes et d’étudiants par classe, l’attrition des ressources d’encadrement et des services aux étudiantes, étudiants,…

Le nouveau ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur doit cesser le travail de sape de son gouvernement envers nos universités

Des représentantes et des représentants de la Table des partenaires universitaires (TPU) tiennent aujourd’hui à 10h un point de presse à l’Assemblée nationale pour dénoncer une fois de plus les conséquences désastreuses des compressions dans les universités. Elles et ils dénoncent la dégradation grave des conditions de travail et d’étude qui prévalent dans les universités…

En proie à la gestion «austéritaire» du gouvernement Couillard, la communauté universitaire paie pour les pots cassés

La Table des partenaires universitaires (TPU) continue de dénoncer les compressions budgétaires sur le fonctionnement des établissements et somme le nouveau ministre Moreau de réinvestir urgemment afin d’améliorer les conditions de travail et d’étude mises à mal. «Le 15 février, au lendemain de la Saint-Valentin, pas de fleurs pour le gouvernement! C’est plutôt le pot,…

Taxer le savoir, c’est financer l’ignorance!

Nous apprenions que le gouvernement libéral poursuivrait son œuvre de démolition de l’enseignement universitaire en imposant de nouvelles compressions. «L’augmentation des droits de scolarité pour les étudiantes et les étudiants internationaux repose sur une marchandisation du savoir et sur une logique du financement de notre accessibilité à l’enseignement supérieur grâce à l’augmentation de la tarification.…

Une pause pour se porter à la défense des universités!

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) accorde son soutien à l’événement «Pause université en santé» et invite la population à s’y joindre. Aujourd’hui, à 10h, une pause aura lieu à travers l’ensemble des établissements universitaires du Québec pour dénoncer la situation précaire dans laquelle le gouvernement libéral du Québec les a plongés. «Le budget des…

Sauvons l’université!

Le lundi 30 novembre 2015, les membres de la communauté universitaire se portent collectivement à la défense des universités. Aux quatre coins du Québec, celles et ceux qui y étudient et y travaillent se mobilisent pour dénoncer les compressions budgétaires dont sont victimes les universités québécoises. «De toute évidence, le gouvernement tourne le dos au…

22 novembre – Journée nationale des chargées et chargés de cours

Cette année marque la quinzième édition de la Journée nationale des chargées et chargés de cours universitaires. Si les titres d’emplois se multiplient, qu’on les appelle chargés de cours, tuteurs en formation à distance, superviseurs de stage, chargés d’enseignement, chargés de clinique, coach ou accompagnateur musical, leur travail est fondamental et contribue directement à la…

Les chargées et chargés de cours de l’ensemble du Québec dénoncent les compressions dans les universités

Les enseignantes et enseignants universitaires contractuels des universités québécoises, soit plus de 15 000 universitaires, dénoncent les impacts négatifs des compressions budgétaires actuellement imposées par le gouvernement. Confrontés à une augmentation du nombre d’étudiantes et d’étudiants par classe, à des diminutions des services aux étudiantes et aux étudiants, ils craignent la détérioration de la qualité de l’encadrement et de l’enseignement. Devant de telles attaques à l’enseignement universitaire, ils s’insurgent devant le silence des rectrices et des recteurs, qui semblent bêtement appliquer les compressions, au détriment de la mission fondamentale d’enseignement des universités qu’ils dirigent. 

Les auxiliaires d’enseignement de l’Université McGill acceptent l’offre globale de règlement

Le 30 septembre dernier, les membres du Syndicat des auxiliaires d’enseignement et surveillants d’examens – Unité 1 ont tenu une assemblée à la salle 132 de l’édifice Leacock afin de tenir un vote sur l’offre globale de règlement proposée par l’Université McGill. Une fois les détails de l’offre présentés par le comité de négociation de l’unité 1, les auxiliaires d’enseignement présents ont pris part à un débat animé avant de voter la ratification de l’offre. Selon le décompte des votes, l’offre a été acceptée par 172 membres, contre 101 qui l’ont rejetée.

Une première convention collective pour les chargé-es de cours et les instructeurs de l’Université McGill

rleblanc-SPRéunis en assemblée générale vendredi soir, les membres du Syndicat des chargé-es de cours et instructeurs-trices de McGill–CSN, syndicat affilié à la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ–CSN), ont massivement voté pour entériner les termes de leur première convention collective!

La FNEEQ et le SCCUQ expriment de profondes inquiétudes

Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec (SCCUQ) et la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) questionnent la décision du Comité exécutif de l’université de suspendre, pour une durée d’une année, l’étudiante Justine Boulanger. «Nous ne pouvons que dénoncer le sens de cette décision», affirme Mme Marie Blais, présidente du SCCUQ. «Notre université élimine ainsi la représentation étudiante au Conseil d’administration, puisqu’elle empêchait déjà, depuis février 2015, la présence de l’autre représentant étudiant siégeant à cette instance», indique Mme Blais.

Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec en Outaouais

Le SCCC-UQO en arrive à une entente avec l’Université et le département des Sciences de l’éducation.

Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec en Outaouais (SCCC-UQO) en arrive à une entente avec l’Université du Québec en Outaouais et le Département des sciences de l’éducation. Selon certaines modalités, les personnes chargées de cours pourront se faire reconnaître leur expérience ou suivre une formation pour pouvoir continuer à superviser des stages ou enseigner les nouveaux cours.

Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université Laval

Le conseil syndical du SCCCUL réaffirme son désaccord envers les bonifications d’après-mandat octroyées aux hauts dirigeants de l’Université Laval.

Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université Laval (SCCCUL), réuni en conseil syndical le 2 juin dernier, réitère avec fermeté son profond désaccord à l’égard des bonifications d’après-mandat octroyées aux hauts dirigeants de l’Université Laval, adoptées le 26 novembre 2014 par le Conseil d’administration de l’Université Laval, et déplore l’effet négatif de cette décision sur l’image publique de leur institution.

Congédiements déguisés des personnes chargées de cours en sciences de l’éducation

Le Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) congédie de façon déguisée des personnes chargées de cours qui y enseignent depuis 5 ans, 10 ans, 15 ans et même plus. Ces personnes expérimentées qui ont enseigné dans les écoles ou ont même été à la direction d’écoles ou à la direction de commissions scolaires ne sont supposément plus compétentes.

Le CCMM–CSN dénonce le recours à la répression

«La direction de l’UQAM fait fausse route en empruntant la voie de la répression politique et policière», estime la présidente du Conseil central du Montréal métropolitain–CSN (CCMM–CSN), Dominique Daigneault. Les arrestations qui ont eu cours à l’UQAM hier vont accentuer la colère des étudiantes et des étudiants qui font face à une administration qui abuse de ces pouvoirs. Devant une telle situation, des chargé-es de cours, des professeur-es de même que la présidente du Syndicat des professeur-es de l’UQAM (SPUQ-CSN), Michèle Nevert, ont érigé une chaîne humaine pour éviter que les étudiants soient blessés dans l’intervention policière. Par la suite, des membres de l’exécutif du SPUQ et du Syndicat des chargé-es de cours de l’UQAM (SCCUQ-CSN) se sont rendus au poste du SPVM pour soutenir les étudiants.

Proposition du bureau fédéral du 9 avril 2015

Réunis en Bureau fédéral à Québec, les délégués des syndicats de la FNEEQ dénoncent toutes formes de violence, et particulièrement l’escalade de violence engendrée par l’attitude de l’administration de l’UQAM. Au-delà de la répression exercée envers les étudiantes et étudiants, nous réprouvons ces attaques directes à la démocratie, au droit d’association, au droit de grève,…

La CSN dénonce fermement l’attitude de la direction de l’UQAM

La répression n’a absolument pas sa place à l’intérieur des murs d’une université et il est inadmissible qu’elle soit utilisée pour imposer par la force un point de vue qui diffère de celui qui émane des décisions démocratiques prises en ses murs. La Confédération des syndicats nationaux (CSN) et ses organisations affiliées dénoncent fermement la direction de l’UQAM qui a recours à un arsenal répressif par la voie d’injonctions, d’expulsions et en faisant appel à la force policière.

Les chargées et chargés de cours de l’ensemble du Québec dénoncent les compressions dans les universités

Réunis à Montréal le 12 février 2015, des déléguées et délégués représentant plus de 15 000 enseignantes et enseignants universitaires contractuels des universités québécoises ont échangé sur les impacts négatifs des compressions budgétaires actuellement imposées par le gouvernement. Confrontés à une augmentation du nombre d’étudiantes et d’étudiants par classe, à des diminutions des services aux étudiantes et aux étudiants, ils craignent une détérioration de la qualité de l’encadrement et de l’enseignement. Devant de telles attaques à l’enseignement universitaire, ils s’insurgent devant le silence des rectrices et des recteurs, qui semblent bêtement appliquer les compressions, au détriment de la mission fondamentale d’enseignement des universités qu’ils dirigent.

La communauté universitaire dit Non aux compressions annoncées

Des centaines de professeur-es, de chargé-es de cours, d’employé-es et d’étudiant-es de l’Université du Québec à Montréal ont manifesté sur la Place Pasteur ce midi afin de dénoncer le plan de l’administration qui prévoit une compression massive de l’offre des cours et des coupes aux conditions de travail du personnel de l’université.

Les manifestants ont démontré leur détermination de résister à cette attaque brutale en brûlant des copies du «Plan d’atteinte de l’équilibre budgétaire 2015-2018 de l’UQAM.»

La CSN émet certaines réserves

 La Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN), la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) et la Fédération des professionnèles (FP-CSN) ont pris connaissance du rapport du chantier sur la politique de financement des universités, coprésidé par Mme Hélène P. Tremblay et M. Pierre Roy, rendu public par le ministre Bolduc le 12 décembre dernier.

Les chargés de cours dénoncent les bonifications octroyées à l’équipe de direction

Réunis en assemblée générale le 12 décembre dernier, les chargées et chargés de cours de l’Université Laval ont dénoncé à l’unanimité les bonifications après-mandat octroyées récemment par le conseil d’administration à l’équipe de direction. Les chargées et chargés de cours demandent au conseil d’administration de réviser cette décision.

 

Coupes à l’Université du Québec en Outaouais

Gatineau – Les chargées et chargés de cours affiliés à la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) dénoncent les effets concrets sur les services aux étudiantes et étudiants qui se font de plus en plus sentir à l’UQO. En effet, la Haute direction met de la pression sur les responsables de programme pour qu’ils réduisent l’offre de cours du prochain trimestre. La qualité de l’enseignement diminuera avec des nombres d’étudiantes et d’étudiants plus élevés par cours. « Nous sommes inquiets, car cela aura un effet pervers sur nos contrats. Les professeures et professeurs perdront des cours de leur charge régulière de travail et auront le droit de venir récupérer des cours pour lesquels nous avons déjà signé les contrats. », a déclaré la présidente du Syndicat des chargées et chargés de cours (SCCC-UQO), Marie Josée Bourget.

La FNEEQ dénonce les coupes irresponsables

Les coupes successives dans les universités mettent nos universités en danger. Voilà le terrible constat dressé par la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec à la lumière des récentes décisions du gouvernement.

«Nous jugeons qu’il est absolument irresponsable de la part du gouvernement du Parti libéral du Québec de procéder ainsi à l’aveugle, c’est-à-dire sans avoir un portrait actuel de l’ensemble du réseau universitaire québécois», indique Sylvain Marois, vice-président de la FNEEQ et responsable du regroupement université.

La FNEEQ-CSN s’inquiète des impacts néfastes

De coupes en compressions, les gouvernements se suivent et… hélas, se ressemblent!

Les coupes de 172 millions$ imposées cette semaine aux universités mettent en péril leur mission d’enseignement. «Il ne fait aucun doute que les coupes répétées auront un impact sur l’enseignement et les services aux étudiantes et aux étudiants. Comment pourrait-il en être autrement?», questionne Sylvain Marois, le vice-président de la FNEEQ responsable du regroupement université.

La FNEEQ-CSN accueille un nouveau syndicat

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ) accueille un nouveau syndicat de chargés de cours! En effet, le Syndicat des chargé-es de cours de l’École de technologie supérieure – CSN (Service des enseignements généraux), qui regroupe une centaine de membres, a officiellement été accrédité. Les membres ont élu leur comité exécutif et ont adopté les statuts et règlements du syndicat lors de leur première réunion d’assemblée générale, le 4 septembre.

Fausse note à la Faculté de musique de l’UdM

Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université de Montréal (SCCCUM), affilié à la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), dénonçait, en juin dernier, la décision unilatérale de la Faculté de musique de l’Université de Montréal de mettre fin à l’accompagnement professionnel offert aux étudiants en interprétation de la faculté…

Le SCCC-UQO et l’UQO en sont arrivés à une entente

Le Syndicat des chargées et chargées de cours de l’Université du Québec en Outaouais (SCCC-UQO) est arrivé à une entente de principe avec l’Université en fin de journée le 25 juin 2014. Cette entente survient après seulement six mois de négociation. «Nos demandes étaient raisonnables et nous sommes satisfaits de cette entente. Les augmentations prévues sont de 7,5% échelonnées sur 3 ans. Une bonification serait même possible pour 2015 et 2016 advenant que les paramètres du secteur public s’avéraient plus élevés que 2%. Ces augmentations nous permettront de demeurer parmi les personnes chargées de cours les mieux rémunérées au Québec. Toutefois, nous n’en sommes toujours pas à l’équité avec nos collègues professeurs pour leurs tâches d’enseignement.», a affirmé la présidente du SCCC-UQO, Marie-Josée Bourget.

L’Université de Montréal abolit une composante essentielle à la formation des étudiants de musique: l’accompagnement professionnel

Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université de Montréal (SCCCUM), affilié à la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), dénonce la décision unilatérale de la Faculté de musique de l’Université de Montréal de mettre fin à l’accompagnement professionnel offert aux étudiantes et étudiants en interprétation de la faculté à compter de la rentrée.

Une contribution essentielle

Pour la treizième année, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) soulignera, demain, 22 novembre, la Journée nationale des chargées et chargés de cours.

En ce 22 novembre, la FNEEQ rappelle que la contribution des enseignantes et des enseignants universitaires contractuels, qu’ils soient chargés de cours, tuteurs en formation à distance, superviseurs de stage, chargés d’enseignement, chargés de formation pratique, chargés de clinique, coach ou accompagnateur musical, est fondamentale pour la qualité de l’enseignement offert aux étudiantes et aux étudiants dans nos universités.

Nouvelle convention collective pour les chargées et chargés de cours de l’Université Laval

Le vendredi 25 octobre dernier, les membres du Comité de négociation du Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université Laval (SCCCUL) et les représentants du Vice-rectorat aux ressources humaines se sont rencontrés pour la signature de la nouvelle convention collective des chargées et chargés de cours. Cette nouvelle convention se terminera en décembre 2016.

Entente de principe adoptée à 88%

Les chargées et chargés de cours adoptent l’entente de principe pour le renouvellement de leur convention collective

Le vendredi 6 septembre s’est tenue une Assemblée générale spéciale au cours de laquelle le comité de négociation du Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université Laval a présenté à ses membres le contenu de l’entente de principe survenue avec les représentants de l’administration de l’Université.

Entente de principe adoptée à 88 %

Le vendredi 6 septembre, les 145 membres du Syndicat des chargées et chargés de cours présents à l’Assemblée générale spéciale ont adopté à 88 % l’entente de principe intervenue le 12 juillet dernier entre le comité de négociation du SCCCUL et les représentants de l’Université Laval. Seize (16) chargés de cours se sont prononcés contre alors que cent vingt (120) ont voté pour lors d’un scrutin secret. Ce pourcentage n’inclut pas les abstentions conformément à la règle adoptée à la CSN.

Les surveillantes et surveillants d’examen approuvent une première convention collective

Au cours d’une assemblée générale tenue le 15 mai, les surveillantes et les surveillants d’examen de l’Université McGill ont entériné l’entente de principe convenue récemment devant un arbitre nommé par le ministère du Travail. L’entente, qui met fin à plus de deux ans de négociation, est la première convention collective pour ces salarié-es. 

Négociation regroupée

protocole2013-1Réunis à Rimouski les 16 et 17 mai, les syndicats du Regroupement université ont marqué le début d’un nouveau cycle de négociation regroupée par la signature d’une entente de solidarité. Cette entente prévoit notamment les mécanismes de concertation des syndicats, autant sur le plan de la négociation que sur celui de la mobilisation.

Les chargées et chargés de cours de l’Université Laval tiennent une journée de manifestation pour défendre le statut du cours universitaire et dénoncer la détérioration des relations de travail

Le Syndicat des chargés de cours de l’Université Laval (SCCCUL), dont les membres sont sans contrat de travail depuis décembre 2010, tient aujourd’hui un événement spécial pour informer la communauté universitaire et le public des problèmes persistants à la table de négociation, soit la menace qui pèse sur le statut du cours universitaire, l’absence de collégialité dans les relations de travail et la nécessité d’un rattrapage salarial.

Conférence de presse suivie d’une marche de solidarité et d’un dîner d’échanges

Le Printemps des chargés de cours : pour défendre le statut du cours universitaire et dénoncer la détérioration des ou les mauvaises-relations de travail à l’Université Laval
 

Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université Laval (SCCCUL), dont les membres sont sans contrat de travail depuis décembre 2010, organise une conférence de presse pour informer la communauté universitaire et le public des problèmes persistants à la table de négociation, soit le statut (menacé) du cours universitaire, l’absence de collégialité dans les relations de travail et le rattrapage salarial.