La FNEEQ accueille favorablement l’annonce du ministre Pierre Duchesne d’ajout de sommes additionnelles pour les étudiantes et les étudiants du collégial en situation de handicap

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) salue l’annonce faite, ce matin, par le ministre Pierre Duchesne d’un investissement de 5 millions$ visant le renforcement des services à la population étudiante du collégial en situation de handicap.

Journée nationale d’actions dans les cégeps

Dans tout le Québec, les professeurs des cégeps ont accentué les moyens de pression, entamés depuis septembre dernier, pour la pleine reconnaissance de leur emploi dans le cadre des travaux des relativités salariales. Des piquetages symboliques ont été organisés devant les cégeps. Les professeurs ont aussi suspendu, pour la journée, le travail hors classe qui ne touche pas directement les étudiantes et les étudiants.

«M. Bédard, reconnaissez notre appartenance à l’enseignement supérieur», scandent les professeurs de cégep

Des centaines de professeurs du collégial ont manifesté devant l’Assemblée nationale afin de réclamer une évaluation juste de leur profession par le Conseil du trésor. Cette action s’inscrit dans une escalade de moyens de pression entamée au mois d’octobre dernier, dans le cadre du processus de relativité salariale.

La présidente de la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) soutient que le Conseil du trésor ignore, dans son évaluation, les réalités d’un professeur au collégial. «Nous sommes ici pour demander au Conseil du trésor de reconnaître les tâches effectuées hors des salles de classe, qui sont pourtant nécessaires à l’enseignement. C’est dévalorisant de se faire traiter de la sorte par le Conseil du trésor», affirme Caroline Senneville.

Évaluation de l’enseignement collégial: un processus qui concerne les salaires

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) tient à apporter des précisions concernant l’évaluation des professeurs de collège. Contrairement à ce qu’affirme le président du Conseil du trésor, Stéphane Bédard, les travaux actuels portant sur les tâches de l’enseignement collégial auront inévitablement un impact sur les conditions salariales des enseignantes et des enseignants.

Inauguration des nouveaux locaux du Centre d’études collégiales de Lac-Mégantic

C’est avec un grand plaisir que les représentantes et les représentants de la CSN et de la FNEEQ ont participé aujourd’hui aux activités marquant l’inauguration officielle des nouveaux locaux du Centre d’études collégiales de Lac-Mégantic (CECLM).

« Cette annonce faite aujourd’hui, c’est un baume pour les citoyennes et les citoyens de Lac-Mégantic qui ont bien besoin d’avoir de bonnes nouvelles à la suite de la tragédie qu’ils viennent d’affronter. L’inauguration de ce centre vient justement consolider les emplois, et des emplois de qualité, dans un contexte où la région en a bien besoin. La formation qui y sera donnée contribuera aussi à retenir les jeunes à Lac-Mégantic », a fait valoir le vice-président de la CSN, Jean Lacharité.

La FNEEQ accompagnera la démarche

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST), Pierre Duchesne, vient d’annoncer l’introduction d’un cours obligatoire au collégial portant sur l’histoire contemporaine du Québec.

Selon la vice-présidente de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) responsable du regroupement cégep, Micheline Thibodeau, ce cours confirme l’importance de la formation générale et s’inscrit très bien dans l’objectif de partage d’un fonds culturel commun pour toutes les étudiantes et tous étudiants, et ce, tant de la formation préuniversitaire que de la formation technique.

Le Québec, fort d’un réseau collégial dans toutes les régions

Événement unique, la Fédération des cégeps, la Fédération nationale des enseignants et enseignantes du Québec (FNEEQ – CSN) et la Fédération des enseignantes et des enseignants de cégep (FEC – CSQ), sont réunies à Saguenay (arrondissement Jonquière) dans le cadre du colloque Le Québec, fort d’un réseau collégial dans toutes les régions. Plus de deux cents membres provenant de l’une ou l’autre des fédérations, ainsi que leurs partenaires, veulent convenir ensemble de solutions durables afin qu’une offre diversifiée de programmes d’études soit accessible dans toutes les régions. Les discussions tourneront autour de quatre grands thèmes : l’offre de programmes, le financement, la formation continue et la mobilité étudiante.

Dans les cégeps, l’entente sera respectée

C’est avec un réel soulagement que les représentantes et les représentants de la FNEEQ-CSN ont accueilli, cette fin de semaine, la garantie formelle du gouvernement que l’entente prévoyant l’ajout d’enseignantes et d’enseignants afin de permettre un encadrement soutenu des étudiantes et des étudiants pendant les sessions intensives données à l’automne 2012 et à l’hiver 2013, à la suite de la grève étudiante, sera bel et bien respectée. Rappelons que depuis quelques semaines des discussions se déroulaient entre les parties concernant un litige quant à l’application de cette entente.

Les enseignantes et les enseignants toujours aussi en colère!

Réunis à Montréal, les représentantes et les représentants des syndicats de profs de cégep affiliés à la FNEEQ ont une nouvelle fois exprimé leur profonde indignation face au non-respect de l’entente signée de bonne foi prévoyant l’ajout d’enseignantes et d’enseignants afin de permettre un encadrement soutenu des étudiantes et des étudiants pendant les deux sessions intensives données à l’automne 2012.

Pierre Duchesne et Stéphane Bédard doivent régler l’impasse

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ–CSN) est consternée des problèmes de communication entre le Conseil du trésor et le ministère de l’Enseignement supérieur qui menacent le respect de l’entente intervenue en août dernier relativement à la reprise de la session d’automne 2012 interrompue à la suite de la grève étudiante.

Le gouvernement doit respecter ses engagements!

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), a appris hier avec consternation que le gouvernement n’entendait pas respecter une entente pourtant dûment négociée entre la FNEEQ et des représentants du ministère de l’Enseignement supérieur et la Fédération des cégeps. Qui plus est, une représentante du Conseil du trésor a aussi participé à cette négociation! La FNEEQ, qui regroupe la très grande majorité des enseignantes et des enseignants de cégep, dénonce vivement cette volte-face du gouvernement.