Des cégeps autonomes pour mieux répondre aux besoins des étudiantes et des étudiants

Avec ses trois campus (Saint-Lambert, St. Lawrence et Lennoxville) répartis sur trois régions différentes et son centre administratif à Sherbrooke, le CRC est le seul cégep multirégional qui subsiste au Québec. Le temps est venu, It’s time! Voilà ce que sont venus dire les étudiantes et les étudiants, le personnel enseignant, les employé-es de soutien,…

Des directions de cégeps bloquent des ressources réservées à la réussite scolaire

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) demande l’intervention de la ministre de l’Enseignement supérieur, Madame Hélène David, et interpelle le président-directeur général de la Fédération des cégeps, Monsieur Bernard Tremblay, afin que puissent être utilisées les ressources allouées par le Ministère lors de la dernière négociation pour la réussite scolaire…

Valorisons les enseignantes et les enseignants, améliorons leur statut professionnel

Le 5 octobre est la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants. Cette année, le thème souligne la nécessité de soutenir et de motiver les enseignantes et les enseignants en leur donnant des conditions de travail favorisant un enseignement de qualité. Pour la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), la situation…

Les cégeps toujours dans le siècle

Plusieurs déclarations relatives aux cégeps récemment faites par la ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Hélène David, et par le premier ministre Philippe Couillard interpellent fortement la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN). «Nous sommes étonnés d’entendre des décideurs politiques formuler des déclarations qui sous-entendent que nos institutions d’enseignement collégial n’auraient pas…

La CSN commente l’annonce de consultations sur l’implantation de nouvelles institutions en enseignement supérieur

Hier, lundi, la ministre de l’Enseignement supérieur annonçait des consultations sur l’implantation d’un Conseil des universités du Québec et d’un Conseil des collèges du Québec, consultations qui seront menées par MM. Claude Corbo et Guy Demers. La ministre Hélène David les a également mandatés afin de déterminer les paramètres d’une Commission mixte de l’enseignement collégial…

Réaction aux propos de la ministre de l’Enseignement supérieur concernant le diplôme d’études collégial

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) est très inquiète des propos de la Ministre David concernant la possibilité d’offrir des diplômes d’études collégiales (DEC) par cumul d’attestations d’études (AEC). Pour la FNEEQ une telle décision abaisserait de façon importante la qualité du diplôme d’enseignement collégial et les exigences de son…

Les enseignants collégiaux de la FNEEQ-CSN signent leur nouvelle convention collective

Les représentants de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) ont signé, hier matin, leur nouvelle convention collective issue de l’entente de principe avec le Comité patronal de négociation des collèges en décembre dernier. Les gains pour les enseignantes et les enseignants des cégeps sont tangibles. Leur positionnement au rangement 23…

Bienvenue aux réfugiés

Suite à une campagne de levée de fonds lancée en février dernier, le Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (SPECA) est fier d’annoncer que les enseignants ont répondu à l’appel: 3 400$ seront remis à l’organisme Action réfugiés Montréal. La campagne a été initiée par Benoît Poulin, enseignant en philosophie: «La situation en Syrie…

Prise de position quant aux élections au conseil d’administration du Champlain Regional College: Pour l’autonomie et contre l’absence de représentation légitime

This page is also available in EN Tant et aussi longtemps que les problèmes institutionnels ne seront pas corrigés Les enseignants et enseignantes et le personnel de soutien du Collège St. Lawrence et ceux du Collège St-Lambert, ainsi que les professionnel-les du Collège St. Lawrence, ont décidé dans leurs assemblées respectives de ne plus élire…

Les profs de cégep affiliés à la CSN entérinent l’entente de principe

Les 16 000 profs de cégep syndiqués à la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) se sont prononcés en faveur de l’entente de principe négociée par le Front commun en décembre dernier. Au terme d’une consultation des 46 syndicats présents dans les cégeps du Québec, marquée par une forte participation, les…

Le regroupement cégep de la FNEEQ recommande l’entente de principe de table centrale

Réuni-es en regroupement cégep lundi dernier, les délégué-es des syndicats membres de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) ont voté à majorité la recommandation de l’entente de principe intervenue entre le Conseil du trésor et le Front commun. Pour Nicole Lefebvre, vice-présidente de la FNEEQ-CSN, les délégué-es ont jugé l’entente…

FNEEQ-CSN Les profs de cégep obtiennent la reconnaissance de leur appartenance à l’enseignement supérieur

Après 15 ans de négociation et de mobilisation, les professeurs de cégep ont obtenu un gain important avec la confirmation du Conseil du trésor qu’ils seront désormais au rangement 23 de la structure salariale du secteur public. Les profs de cégep n’avaient jusqu’à maintenant jamais été rangés dans la structure salariale. Cette annonce survient dans…

Entente de principe pour les profs de cégep

L’Alliance des professeures et des professeurs de cégep (ASPPC), qui représente l’ensemble du corps enseignant au collégial, est arrivée dimanche à une entente de principe avec le Comité patronal de négociation des collèges (CPNC). Après plus d’une semaine de négociation intense, les deux parties ont convenu d’accélérer les discussions dimanche. «Au terme d’un long processus,…

La FNEEQ dénonce l’attitude condescendante de Martin Coiteux

Réuni-es en conseil fédéral hier, les délégué-es de la Fédération nationale des enseignants et enseignantes du Québec ont dénoncé les propos tenus mercredi par Martin Coiteux en réponse à la contre-proposition syndicale du Front commun. Pour Caroline Senneville, présidente de la fédération, la partie syndicale a fait un grand geste d’ouverture. «L’attitude de Martin Coiteux…

Le Front commun prêt à déclencher la grève le 26 octobre

Fort d’un mandat de grève de six jours, le Front commun annonce que ses premiers jours de débrayage se tiendront dans la semaine du 26 octobre si aucune avancée sérieuse n’est constatée aux différentes tables de négociation du secteur public.

«Cela fera bientôt un an que nous négocions avec le gouvernement, rappelle le président de la FTQ, Daniel Boyer. Jusqu’à ce jour, il n’a toujours pas répondu à nos préoccupations concernant le retard salarial, la précarité d’emploi, le recours au secteur privé pour la prestation de services ou encore la dégradation de l’autonomie professionnelle des salariés du secteur public. Les offres présentées par le Conseil du trésor en décembre ne sont ni plus ni moins qu’une fin de non-recevoir de nos demandes. Et tant que le gouvernement demeure sur sa position de gel salarial, il nous est impossible d’entrevoir une contre-proposition. Le gouvernement doit envoyer dès maintenant les mandats nécessaires à ses négociateurs pour que nous en arrivions à un règlement satisfaisant et négocié.»

La direction du Cégep de Lévis-Lauzon doit cesser ses agissements autoritaires

Le président du Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep de Lé-vis-Lauzon, M. Mathieu Bhérer, appelle la direction du cégep à cesser de faire preuve de mépris envers le personnel enseignant et les autres personnels syndiqués de l’établissement.

«Depuis plus de 20 ans, les relations de travail au cégep de Lévis-Lauzon étaient relativement cordiales. Or, l’arrivée en poste d’une toute nouvelle directrice générale met en péril les bonnes relations de travail que nous avions établies depuis plusieurs années. On se demande vraiment à quoi joue la directrice générale», signale M. Bhérer.

J’ai besoin de mon anglais

Alors que se termine aujourd’hui le forum du Parti libéral sous le thème «L’éducation au 21e siècle» et qui prétend dresser le portrait de l’avenir de l’éducation, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), dénonce les actions quotidiennes que le gouvernement pose, qui démantèlent et mettent à mal les réseaux d’éducation. L’austérité fait mal et les compressions mènent à la destruction tranquille de notre système d’éducation. Est-ce là la voie de l’avenir pour le gouvernement Couillard?

J’ai besoin de mon éducation physique

Alors que se poursuit le forum du Parti libéral sous le thème «L’éducation au 21e siècle» et qui prétend dresser le portrait de l’avenir de l’éducation, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), dénonce les actions quotidiennes que le gouvernement pose, qui démantèlent et mettent à mal les réseaux d’éducation. L’austérité fait mal et les compressions mènent à la destruction tranquille de notre système d’éducation. Est-ce là la voie de l’avenir pour le gouvernement Couillard?

Choisir l’éducation! J’ai besoin de mon français.

Alors que s’ouvre aujourd’hui le forum du Parti libéral sous le thème «L’éducation au 21e siècle» et qui prétend dresser le portrait de l’avenir de l’éducation, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), dénonce les actions quotidiennes que le gouvernement pose, qui démantèlent et mettent à mal les réseaux d’éducation. L’austérité fait mal et les compressions mènent à la destruction tranquille de notre système d’éducation. Est-ce là la voie de l’avenir pour le gouvernement Couillard?

Un conseil d’administration incapable d’assurer une gouvernance efficace

Le personnel et les enseignants du Collège régional Champlain ne peuvent croire que l’administration centrale du collège n’ait pas réussi à présenter, lors de la réunion du conseil d’administration tenue hier, un plan visant la restructuration de la direction des études afin d’augmenter l’autonomie académique des trois campus, et ce, malgré l’adoption, en juin dernier, d’une résolution unanime du conseil d’administration à ce sujet. La direction a indiqué qu’aucune trace écrite ou audio de la décision du mois de juin n’avait été conservée.

Il faut que ça change!

La réunion du conseil d’administration du Collège régional Champlain qui aura lieu ce soir sera déterminante. Les employés et les professeurs du Collège régional Champlain y seront présents et ils attendent impatiemment de connaitre les détails du plan de restructuration de la direction des études qui permettrait d’augmenter l’autonomie pédagogique des trois campus qui le composent, soit Saint-Lambert, St.Lawrence et Lennoxville.

Avis du Conseil supérieur de l’éducation au sujet des nouveaux diplômes collégiaux: la FNEEQ-CSN salue la volonté du Conseil de réaffirmer l’importance du rôle joué par l’ordre collégial dans le système d’enseignement supérieur au Québec

L’avis du Conseil supérieur de l’éducation intitulé Retracer les frontières des formations collégiales: entre l’héritage et les possibles. Réflexions sur de nouveaux diplômes collégiaux d’un niveau supérieur à celui du DEC technique rendu public aujourd’hui comporte plusieurs pistes qui méritent que l’on s’y attarde.

Les profs de cégep prévoient des actions de perturbation lors de la rentrée

Devant le peu de progression à la table de négociation sectorielle, l’Alliance des syndicats des professeures et des professeurs de cégep (ASPPC) prévoit des perturbations lors de la rentrée scolaire.

Ces perturbations toucheront les activités entourant la rentrée et prévoient des actions de visibilité dans les cégeps. Pour le moment, les syndicats de l’ASPPC n’entendent pas perturber la tenue des cours ou l’encadrement des étudiantes et des étudiants.

Les syndicats dénoncent la direction générale et le conseil d’administration du collège d’Alma

Les organisations syndicales dénoncent la situation malsaine qui prévaut au Collège d’Alma depuis quelques semaines alors que le contexte d’austérité nécessiterait plutôt une grande solidarité et une mobilisation de toutes les intervenantes et intervenants du milieu. «Un collège est un milieu de vie où des professeurs, des employés de soutien, des professionnels et des cadres travaillent ensemble quotidiennement en vue de s’assurer que les étudiants aient une formation académique de qualité et une vie étudiante enrichissante. Il est donc déplorable que des actions contreproductives émanent de la direction générale et du Conseil d’administration du collège», selon Engelbert Cottenoir jr, président du Conseil central CSN.

Au moins 51 M$ de coupes dans le réseau de l’éducation

L’austérité libérale frappe toutes les missions de l’État. On a parlé des coupes de 35 M$ dans le secteur de la santé de la région la semaine dernière, mais l’éducation est loin d’être épargnée avec au minimum 51 M$ de compressions budgétaires seulement dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches et seulement pour l’année en cours (2014-2015).

Négociation du secteur public: les profs de cégep présentent leurs demandes

L’Alliance des syndicats des professeures et des professeurs de cégep (ASPPC), qui regroupe l’ensemble des enseignantes et des enseignants de cégep du Québec, a procédé au dépôt de ses demandes sectorielles au Comité patronal de négociation des collèges (CPNC).

L’Alliance compte déployer beaucoup d’énergie afin de garantir l’accessibilité à une éducation supérieure de qualité. Les représentantes et les représentants de l’Alliance estiment qu’il est nécessaire de réinvestir dans le réseau collégial afin d’assurer sa pérennité et d’améliorer la réussite. Les interventions particulières exigées du corps professoral concernant notamment les étudiantes et les étudiants en situation de handicap (EESH), aussi désignés par l’expression étudiantes et étudiants aux besoins particuliers, devront être prises en considération.

Des recommandations qui laissent place à certaines inquiétudes

Le rapport Demers sur l’offre de formation collégiale rendu public aujourd’hui à Trois-Rivières laisse planer des inquiétudes et des doutes quant aux véritables intentions du gouvernement.

Ainsi, trois sujets, qui sont énoncés à la toute fin du rapport, nous questionnent fortement puisqu’ils n’ont pas été l’objet de consultation. «Le rapport Demers indique en effet qu’il faut revoir la formation générale, réviser l’épreuve uniforme en langue d’enseignement et accroître les responsabilités des établissements en matière de programmes d’étude. Quel est le but d’ajouter de telles réflexions à un chantier déjà bien défini?», signale Véronique de Sève, vice-présidente de la CSN responsable du dossier de l’éducation au sein de la confédération.

La FNEEQ–CSN demande au gouvernement Couillard un moratoire

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants (FNEEQ–CSN) est sensible à la préoccupation concernant la connaissance de l’histoire chez les étudiantes et les étudiantes. Il apparait cependant prématuré d’introduire dès la session d’automne prochain à l’ensemble des cégeps un nouveau cours obligatoire d’histoire du Québec à la formation générale commune.

La FNEEQ satisfaite des recommandations du président du groupe de travail

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) accueille favorablement les recommandations contenues dans le rapport du président du Groupe de travail sur la formation de la relève infirmière. Les travaux avaient débuté en janvier 2013 afin d’étudier le niveau de formation requis à la profession d’infirmière et d’infirmier dans le réseau de la santé et des services sociaux.

La FNEEQ accueille favorablement l’annonce du ministre Pierre Duchesne d’ajout de sommes additionnelles pour les étudiantes et les étudiants du collégial en situation de handicap

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) salue l’annonce faite, ce matin, par le ministre Pierre Duchesne d’un investissement de 5 millions$ visant le renforcement des services à la population étudiante du collégial en situation de handicap.

Journée nationale d’actions dans les cégeps

Dans tout le Québec, les professeurs des cégeps ont accentué les moyens de pression, entamés depuis septembre dernier, pour la pleine reconnaissance de leur emploi dans le cadre des travaux des relativités salariales. Des piquetages symboliques ont été organisés devant les cégeps. Les professeurs ont aussi suspendu, pour la journée, le travail hors classe qui ne touche pas directement les étudiantes et les étudiants.

«M. Bédard, reconnaissez notre appartenance à l’enseignement supérieur», scandent les professeurs de cégep

Des centaines de professeurs du collégial ont manifesté devant l’Assemblée nationale afin de réclamer une évaluation juste de leur profession par le Conseil du trésor. Cette action s’inscrit dans une escalade de moyens de pression entamée au mois d’octobre dernier, dans le cadre du processus de relativité salariale.

La présidente de la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) soutient que le Conseil du trésor ignore, dans son évaluation, les réalités d’un professeur au collégial. «Nous sommes ici pour demander au Conseil du trésor de reconnaître les tâches effectuées hors des salles de classe, qui sont pourtant nécessaires à l’enseignement. C’est dévalorisant de se faire traiter de la sorte par le Conseil du trésor», affirme Caroline Senneville.

Évaluation de l’enseignement collégial: un processus qui concerne les salaires

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) tient à apporter des précisions concernant l’évaluation des professeurs de collège. Contrairement à ce qu’affirme le président du Conseil du trésor, Stéphane Bédard, les travaux actuels portant sur les tâches de l’enseignement collégial auront inévitablement un impact sur les conditions salariales des enseignantes et des enseignants.

Inauguration des nouveaux locaux du Centre d’études collégiales de Lac-Mégantic

C’est avec un grand plaisir que les représentantes et les représentants de la CSN et de la FNEEQ ont participé aujourd’hui aux activités marquant l’inauguration officielle des nouveaux locaux du Centre d’études collégiales de Lac-Mégantic (CECLM).

« Cette annonce faite aujourd’hui, c’est un baume pour les citoyennes et les citoyens de Lac-Mégantic qui ont bien besoin d’avoir de bonnes nouvelles à la suite de la tragédie qu’ils viennent d’affronter. L’inauguration de ce centre vient justement consolider les emplois, et des emplois de qualité, dans un contexte où la région en a bien besoin. La formation qui y sera donnée contribuera aussi à retenir les jeunes à Lac-Mégantic », a fait valoir le vice-président de la CSN, Jean Lacharité.

La FNEEQ accompagnera la démarche

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST), Pierre Duchesne, vient d’annoncer l’introduction d’un cours obligatoire au collégial portant sur l’histoire contemporaine du Québec.

Selon la vice-présidente de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) responsable du regroupement cégep, Micheline Thibodeau, ce cours confirme l’importance de la formation générale et s’inscrit très bien dans l’objectif de partage d’un fonds culturel commun pour toutes les étudiantes et tous étudiants, et ce, tant de la formation préuniversitaire que de la formation technique.

Le Québec, fort d’un réseau collégial dans toutes les régions

Événement unique, la Fédération des cégeps, la Fédération nationale des enseignants et enseignantes du Québec (FNEEQ – CSN) et la Fédération des enseignantes et des enseignants de cégep (FEC – CSQ), sont réunies à Saguenay (arrondissement Jonquière) dans le cadre du colloque Le Québec, fort d’un réseau collégial dans toutes les régions. Plus de deux cents membres provenant de l’une ou l’autre des fédérations, ainsi que leurs partenaires, veulent convenir ensemble de solutions durables afin qu’une offre diversifiée de programmes d’études soit accessible dans toutes les régions. Les discussions tourneront autour de quatre grands thèmes : l’offre de programmes, le financement, la formation continue et la mobilité étudiante.

Dans les cégeps, l’entente sera respectée

C’est avec un réel soulagement que les représentantes et les représentants de la FNEEQ-CSN ont accueilli, cette fin de semaine, la garantie formelle du gouvernement que l’entente prévoyant l’ajout d’enseignantes et d’enseignants afin de permettre un encadrement soutenu des étudiantes et des étudiants pendant les sessions intensives données à l’automne 2012 et à l’hiver 2013, à la suite de la grève étudiante, sera bel et bien respectée. Rappelons que depuis quelques semaines des discussions se déroulaient entre les parties concernant un litige quant à l’application de cette entente.

Les enseignantes et les enseignants toujours aussi en colère!

Réunis à Montréal, les représentantes et les représentants des syndicats de profs de cégep affiliés à la FNEEQ ont une nouvelle fois exprimé leur profonde indignation face au non-respect de l’entente signée de bonne foi prévoyant l’ajout d’enseignantes et d’enseignants afin de permettre un encadrement soutenu des étudiantes et des étudiants pendant les deux sessions intensives données à l’automne 2012.

Pierre Duchesne et Stéphane Bédard doivent régler l’impasse

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ–CSN) est consternée des problèmes de communication entre le Conseil du trésor et le ministère de l’Enseignement supérieur qui menacent le respect de l’entente intervenue en août dernier relativement à la reprise de la session d’automne 2012 interrompue à la suite de la grève étudiante.

Le gouvernement doit respecter ses engagements!

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), a appris hier avec consternation que le gouvernement n’entendait pas respecter une entente pourtant dûment négociée entre la FNEEQ et des représentants du ministère de l’Enseignement supérieur et la Fédération des cégeps. Qui plus est, une représentante du Conseil du trésor a aussi participé à cette négociation! La FNEEQ, qui regroupe la très grande majorité des enseignantes et des enseignants de cégep, dénonce vivement cette volte-face du gouvernement.

Un retard bien réel pour les profs de cégep

C’est sans surprise que Caroline Senneville, présidente de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), a accueilli le rapport que l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) rendait public récemment et qui indiquait toujours un écart salarial entre les employés-es de l’État et les autres travailleuses et travailleurs québécois, et ce, même en considérant la rémunération globale (incluant le salaire, les heures travaillées, le régime de retraite et les autres avantages sociaux).

Entente de principe avec la FNEEQ-CSN

Une entente de principe est intervenue entre la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) et le Comité patronal de négociation des collèges (CPNC) pour déterminer les conditions dans lesquelles les enseignantes et les enseignants de cégep pourraient être appelés à œuvrer au cours de la prochaine rentrée scolaire. Cette entente sera soumise cette semaine aux représentantes et aux représentants des syndicats d’enseignantes et d’enseignants de cégep affiliés à la FNEEQ.

Prix étudiants de l’ARC: Autant les Sciences humaines que les Sciences naturelles sont à l’honneur

C’est à l’occasion du colloque qu’elle tenait dans le cadre du 80e Congrès de l’Acfas, le 9 mai 2012, que l’Association pour la recherche au collégial (ARC) a décerné ses Prix étudiants 2011-2012. Les Prix étudiants de l’ARC visent à faire connaître et à valoriser la participation étudiante à des activités de formation à la recherche menées au sein des établissements d’enseignement collégial dans tous les programmes et toutes les disciplines.